dimanche 28 octobre, 18h, auditorium
Manu Luksch
(UK), Faceless

faceless
Dans une ville occidentale contrôlée par un Etat tout-puissant, une femme se dérobe à la loi des caméras de surveillance et échappe au système. Exclusivement réalisé à partir d’images réelles fournies par les contrôleurs du système de vidéosurveillance londonien, Faceless est une fable d’anticipation infiniment actuelle, fidèle aux codes classiques de la science-fiction. La pureté de la voix off de l’héroïne, interprétée par la comédienne anglaise Tilda Swinton, s’oppose à la violence sèche des images et propose un plaidoyer engagé contre toute société qui validerait l’hyper-présence technologique comme gage sécuritaire.

Manu Luksch a suivi des études d’art à Vienne, Bangkok et Chiang Mai, avant de devenir, en 1995, directrice artistique du Media Lab de Munich. L’ensemble de son travail repose sur un concept de film et de structures narratives cinématographiques élargis à la culture de l’Internet. Depuis son premier film, So oder anders en 1996, Manu Luksch réalise entre autres Broadbandit Highway en 2001-2006 et Virtual Borders en 2004. Depuis 1999 , elle est membre fondatrice de la plateforme interdisciplinaire de production artistique ambientTV.net.

http://www.ambienttv.net/content/index.php